Nuages-et-soleil
Flore
Faune
Chasse
Tempi-fa
Divers-(Corse)
Divers-(Pinzuti)
Quelques ORII
Des balades faciles

7-COTI-CHIAVARI


   DIAPORAMA


Entrer un commentaire Entrer un commentaire

Cliquez sur une vignette pour agrandir les photos.
COTI-CHIAVARI – Panneau d‚informations (20150608)    (Photographie de Mathieu-Nivaggioni) COTI-CHIAVARI – Le sentier du myrte débute par une petite forêt de chêne-lièges. (20150608)    (Photographie de Mathieu-Nivaggioni) COTI-CHIAVARI – Le sentier du myrte (20150608)    (Photographie de Mathieu-Nivaggioni) COTI-CHIAVARI – Le sentier du myrte est très bien aménagé, ombragé et facile (20150608)    (Photographie de Mathieu-Nivaggioni) COTI-CHIAVARI – Le sentier du myrte (20150608)    (Photographie de Mathieu-Nivaggioni) COTI-CHIAVARI – Feuilles de chêne-liège (20150608)    (Photographie de Mathieu-Nivaggioni) COTI-CHIAVARI – Troncs de chêne-lièges après la récolte (20150608)    (Photographie de Mathieu-Nivaggioni) COTI-CHIAVARI – Le sentier du myrte (20150608)    (Photographie de Mathieu-Nivaggioni) COTI-CHIAVARI – Le sentier du myrte est balisé (20150608)    (Photographie de Mathieu-Nivaggioni) COTI-CHIAVARI – Plusieurs troncs ont été sculptés en forme de Corse, par les ouvriers-artistes (20150608)    (Photographie de Mathieu-Nivaggioni) COTI-CHIAVARI – Le sentier du myrte (20150608)    (Photographie de Mathieu-Nivaggioni) COTI-CHIAVARI – Le sentier du myrte (20150608)    (Photographie de Mathieu-Nivaggioni) COTI-CHIAVARI – Le sentier du myrte (20150608)    (Photographie de Mathieu-Nivaggioni) COTI-CHIAVARI – Le sentier du myrte (20150608)    (Photographie de Mathieu-Nivaggioni) COTI-CHIAVARI – Le sentier du myrte (20150608)    (Photographie de Mathieu-Nivaggioni) COTI-CHIAVARI – Un tronc transformé en fourmilière (20150608)    (Photographie de Mathieu-Nivaggioni) COTI-CHIAVARI – Feuilles de chêne-liège (20150608)    (Photographie de Mathieu-Nivaggioni) COTI-CHIAVARI – Le sentier du myrte (20150608)    (Photographie de Mathieu-Nivaggioni) COTI-CHIAVARI – Le sentier du myrte (20150608)    (Photographie de Mathieu-Nivaggioni) COTI-CHIAVARI – Le sentier du myrte (20150608)    (Photographie de Mathieu-Nivaggioni) COTI-CHIAVARI – Ruines d‚une ancienne habitation (20150608)    (Photographie de Mathieu-Nivaggioni) COTI-CHIAVARI – L‚inscription indique la date de 1786 (20150608)    (Photographie de Mathieu-Nivaggioni) COTI-CHIAVARI – Le sentier du myrte (20150608)    (Photographie de Mathieu-Nivaggioni) COTI-CHIAVARI – Le sentier du myrte (20150608)    (Photographie de Mathieu-Nivaggioni) COTI-CHIAVARI – Le sentier du myrte (20150608)    (Photographie de Mathieu-Nivaggioni) COTI-CHIAVARI – Le sentier du myrte (20150608)    (Photographie de Mathieu-Nivaggioni) COTI-CHIAVARI – Le sentier du myrte (20150608)    (Photographie de Mathieu-Nivaggioni) COTI-CHIAVARI – Le sentier du myrte (20150608)    (Photographie de Mathieu-Nivaggioni) COTI-CHIAVARI – Le sentier du myrte (20150608)    (Photographie de Mathieu-Nivaggioni) COTI-CHIAVARI – Le sentier du myrte (20150608)    (Photographie de Mathieu-Nivaggioni) COTI-CHIAVARI – Le sentier du myrte (20150608)    (Photographie de Mathieu-Nivaggioni) COTI-CHIAVARI – Le sentier du myrte  se poursuit par un sentier  á travers le maquis (20150608)    (Photographie de Mathieu-Nivaggioni) COTI-CHIAVARI – Le sentier du myrte (20150608)    (Photographie de Mathieu-Nivaggioni) COTI-CHIAVARI – Le sentier du myrte (20150608)    (Photographie de Mathieu-Nivaggioni) COTI-CHIAVARI – Le sentier du myrte (20150608)    (Photographie de Mathieu-Nivaggioni) COTI-CHIAVARI – Le sentier du myrte (20150608)    (Photographie de Mathieu-Nivaggioni) COTI-CHIAVARI – Le sentier du myrte débouche en redescendant sur une petite pinède (20150608)    (Photographie de Mathieu-Nivaggioni) COTI-CHIAVARI – Le sentier du myrte (20150608)    (Photographie de Mathieu-Nivaggioni) COTI-CHIAVARI – Le sentier du myrte (20150608)    (Photographie de Mathieu-Nivaggioni) COTI-CHIAVARI – Le sentier du myrte (20150608)    (Photographie de Mathieu-Nivaggioni) COTI-CHIAVARI – Le sentier du myrte (20150608)    (Photographie de Mathieu-Nivaggioni) COTI-CHIAVARI – Le sentier du myrte (20150608)    (Photographie de Mathieu-Nivaggioni) COTI-CHIAVARI – Le sentier du myrte possède également  une forêt de grands pins (pin laricio) (20150608)    (Photographie de Mathieu-Nivaggioni) COTI-CHIAVARI – Le sentier du myrte (20150608)    (Photographie de Mathieu-Nivaggioni) COTI-CHIAVARI – Le sentier du myrte (20150608)    (Photographie de Mathieu-Nivaggioni) COTI-CHIAVARI – Le sentier du myrte (20150608)    (Photographie de Mathieu-Nivaggioni) COTI-CHIAVARI – Le sentier du myrte (20150608)    (Photographie de Mathieu-Nivaggioni) COTI-CHIAVARI – Le sentier du myrte se termine sur le parking de la plage de « La pinède »  ou « plage d‚argent » (20150608)    (Photographie de Mathieu-Nivaggioni) COTI-CHIAVARI – Retour au point de départ (20150608)    (Photographie de Mathieu-Nivaggioni) COTI-CHIAVARI – Le parking de « la plage d‚argent» est très bien fréquenté,  LOL (20150608)    (Photographie de Mathieu-Nivaggioni) COTI-CHIAVARI – Quelques conseils pour votre sécurité (20150608)    (Photographie de Mathieu-Nivaggioni) COTI-CHIAVARI – Une petite baignade ? Il suffit de traverser la D55 pour se retrouver á la plage  (20150608)    (Photographie de Mathieu-Nivaggioni) COTI-CHIAVARI – La « plage d‚argent » est déjá bien fréquentée au début juin, malgré le temps mitigé. (20150608)    (Photographie de Mathieu-Nivaggioni)